Newsletter
Nom:
Email:
Inscription  
Désinscription

-------------------

Adresse de redirection

www.sml.fr.vu

------------------

Nombres de visites

Stendhal : Biographie

 


1783 : Naissance de Henri Beyle, le 23 janvier, rue des Vieux Jésuites (aujourd'hui rue Jean-Jacques Rousseau) à Grenoble. Il est le fils de Chérubin Beyle, avocat au parlement et de Henriette Gagnon.

1786 : Naissance de Pauline, sa sœur préférée.

1788 : Naissance de Zénaïde, une sœur qu'il aimera beaucoup moins.

1790 : Sa mère meurt d'une fausse couche alors qu'il n'a que sept ans. Il en sera inconsolable et reportera son affection sur son grand-père maternel, le docteur Henri Gagnon.

1792 : Henri Beyle a pour précepteur l'abbé Raillane, et souffre de sa tyrannie : " Je haïssais, l'abbé, je haïssais mon père, source des pouvoirs de l'abbé, je haïssais encore plus la religion au nom de laquelle, ils me tyrannisaient". ( La vie de Henry Brulard, publiée à titre posthume en 1890)


1796 : Il est élève à l'Ecole Centrale de Grenoble. Il y restera jusqu'en 1799. Il étudie principalement les mathématiques.

1799 : En octobre, il part à Paris pour passer le concours de l'Ecole Polytechnique. Il renonce à se présenter. Il sera très déçu par la capitale et tombera malade. Il va habiter chez ses cousins, les Daru. Son cousin Pierre Daru, l'emploie comme fonctionnaire au Ministère de la Guerre.

1800 : A 17 ans, il s'engage dans l'armée de réserve de Napoléon et va participer à la campagne d'Italie. Il y découvrira Milan, ville qui restera à jamais gravée dans son coeur.

1802 : Il quitte l'armée et retourne à Paris, où il rêve de devenir un grand écrivain.

1805 : Amant de l'actrice Mélanie Guilbert, il la suit à Marseille et tente, sans grand succès, une carrière dans le commerce.

1806 : Grâce à son cousin Pierre Daru, il devient fonctionnaire impérial. Il voyage en Allemagne et assiste de loin à la campagne d'Autriche. Ces batailles napoléoniennes nourriront son inspiration quand il écrira la Chartreuse de Parme.

1810 : Il rentre à Paris et est nommé auditeur au Conseil d'Etat, puis inspecteur du mobilier et des bâtiments de la Couronne.

1811 : Fin Août, il part pour l'Italie. A Milan, il devient l'amant d'Angela Pietragua, qu'il avait déjà rencontré en 1800, lors de son premier séjour à Milan. Il continuera son voyage en Italie en
visitant Bologne, Florence, Rome et Naples.

1812 : Grand amateur d'art, il travaille à l'Histoire de la Peinture en Italie.
En Août, il se rend à Moscou. Il sera témoin de l'incendie qui ravage la ville.

1817 : Publication de son Histoire de la Peinture en Italie. Publication de Rome, Naples et Florence, premier ouvrage signé Stendhal.

1818 : Il travaille à une Vie de Napoléon. Début d'une grande passion pour Mathilde Dembowski (plus communément appelée Métilde)

1820 : Stendhal est à Milan. Il écrit l'Amour et envoie le manuscrit à Paris

1821 : Stendhal est soupçonné par le gouvernement autrichien d'espionnage, il doit quitter Milan. Il fait ses adieux à Métilde.

1822 : Publication de l'Amour.

1823 : Publication de Vie de Rossini, son premier succès littéraire.

1827 : Publication d'Armance, son premier roman. Stendhal a 44 ans.
Publication d'une seconde version de Rome, Naples et Florence.

1829 : Publication de Promenades dans Rome.

1830 : Publication de : Le Rouge et le Noir, sous-titré, Chronique du XIXème siècle. Son chef d'œuvre passe presque inaperçu, excepté pour Balzac.
En septembre, il est nommé consul à Trieste.

1831 : Il quitte Trieste et rejoint Civitavecchia, où il est nommé consul. Il y restera 10 ans.

1832 : Il écrit Souvenirs d'égotisme et commence Une position sociale, un roman qui restera inachevé.

1835 : Il interrompt Lucien Leuwen, roman qui restera inachevé et commence la Vie de Henry Brulard

1836 : Il travaille aux Mémoires sur Napoléon.

1838 : Publication de Mémoires d'un touriste. Du 4 novembre au 26 décembre, il dicte La Chartreuse de Parme.

1839 : Publication de La Chartreuse de Parme, et des Chroniques Italiennes.

1841 : Le 15 mars, Stendhal est frappé d'apoplexie. Il quitte Civita-Vecchia le 21 octobre et rentre en France.

1842 : Le 22 mars, Stendhal a une nouvelle attaque d'apoplexie. Le 23 mars, à 2 heures du matin, il meurt en son domicile, 78, rue Neuve des Capucines.

 


© 2003-2004
SML - Tous droits réservés

Name

URL or Email

Messages(smilies)

 

Sautaski.com
Un site complet sur le saut à ski 

Creersonsite.fr.vu


Retour sur SML : Accueil / Sport / Musique / Littérature / Humour / Jeux / Création de site / Livre d'or / Forum / Annuaire